JE MUIR D’AMOURETE - ADAM DE LA HALLE

 

 

Premier écrivain français à avoir laissé une oeuvre musicale d’une importance majeure, Adam naquit en Artois, vraisemblablement à Arras. Etudiant à la Sorbonne, il y aurait reçu le titre de Maître ès arts. 

Il fut initié à la polyphonie des maîtres de l’Ecole de Notre-Dame.

 

Le corpus des oeuvres d’Adam de la Halle est sans précédent pour son époque: rondeaux, chansons monodiques, jeux-partis et motets polyphoniques. Il laisse aussi deux pièces de théâtre conservées en langue d’oïl : le Jeu de la feuillée et le Jeu de Robin et Marion.

 

Ces pièces peuvent être considérées comme étant les premières  « comédies musicales » car la musique et le chant y tiennent une place considérable.

 

L’oeuvre d’Adam de la Halle est une pièce maîtresse du patrimoine historique immatériel des Hauts de France. L’Ensemble Mille Bonjours propose dans ce programme une découverte de l’univers du compositeur arrageois en mêlant des rondeaux célèbres et des chansons d’une grande beauté.

 

 

Juliette Leroy : voix, organetto, tambour à cordes et percussions

Evelyne Moser: voix, vièle à archet, guiterne, harpe et psaltérion

Yves Vandenbussche: voix 

Stéphane Hocquet: voix, citole, flûtes et percussions

Conception du programme : Juliette Leroy

IRHT_070405-p.jpg
36267250_10156299275123257_2930925179309